Navigation – Plan du site
46
Cereti, Carlo G., Moradi, Youssef et Nasrollazadeh, Cyrus

Carlo G. Cereti, Youssef Moradi, Cyrus Nasrollazadeh. A Collection of Sasanian clay sealings preserved in the Takiya-e Mo’āven al-Molk of Kermanshah

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen
Référence(s) :

Carlo G. Cereti, Youssef Moradi, Cyrus Nasrollazadeh. « A Collection of Sasanian clay sealings preserved in the Takiya-e Mo’āven al-Molk of Kermanshah », in: C. Lippolis and S. De Martino, eds., Un impaziente desiderio di scorrere il mondo. Studi in Onore di Antonio Invernizzi per il suo settantesimo compleanno. Firenze, Casa Editrice Le Lettere, 2011, p. 209- 235. (Monografie di Mesopotamia XIV)

Texte intégral

1La collection étudiée ici compte 49 bulles sassanides, la majorité provenant d’une saisie. Quelques-unes auraient été trouvées dans les fouilles de Kangāvar, mais il est impossible de savoir lesquelles (voir à ce propos : C. G. Cereti et Z. Bassiri, « On a Few Sasanian Bullae from the Collections of the National Museum of Iran », in : R. Gyselen, ed., Words and symbols: Sasanian Objects and the Tabarestān Archive [Res Orientales XXIV], 2016, p. 17, n° 16 : bulle administrative provenant des fouilles de Kangāvar).

2Courte introduction avec description de l’aspect de l’argile des bulles dans la collection, de leur forme et de leur contenu épigraphique et iconographique. Suit le catalogue (p. 211-228) dans lequel les objets sont présentés par une photographie de l’avers et du revers, une description de l’objet et la référence bibliographique pour les empreintes déjà attestées ailleurs. La description iconographique est assortie de la lecture de l’inscription, s’il y a lieu. On peut regretter que les dimensions n’aient pas toujours été notées et qu’aucune indication de la position des empreintes par rapport à l’empreinte principale – souvent le seul moyen de distinguer des bulles portant les mêmes empreintes – n’est fournie. Un index photographique des empreintes à une échelle non précisée (p. 229-234) permet de mieux lire chaque empreinte. Un index des inscriptions aurait été bienvenu.

3Cette publication apporte quelques informations supplémentaires. On se limitera à trois cas : 1) une bien meilleure empreinte du sceau de l’ōstāndār de Nisa qui permet de lire enfin le sceau de manière certaine (objet n° 5) ; 2) la bulle n° 9 est une des rares bulles sur lesquelles on trouve, à côté d’un sceau d’āmārgar, plusieurs autres sceaux de dimensions relativement importantes. Bien dommage que l’empreinte avec le buste portant un kolāf rehaussé d’un symbole soit mal conservée ; 3) l’objet 39 porte une empreinte avec le motif d’une oreille (pas un monogramme). C’est le même sceau qu’on retrouve au musée de Bandar Abbās (voir sous K. Niknami, S. Naderi, « Sasanian Clay Sealing Collection in the Bandar Abbas Museum of Iran », ANES, 53, 2016, p. 219-241), mais celui-ci est bien mieux conservé, permettant une lecture de l’inscription. On peut regretter quelques coquilles typographiques peu gênantes, sauf dans le cas où la lettre ē devient ç.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Cereti, Carlo G., Moradi, Youssef et Nasrollazadeh, Cyrus, « Carlo G. Cereti, Youssef Moradi, Cyrus Nasrollazadeh. A Collection of Sasanian clay sealings preserved in the Takiya-e Mo’āven al-Molk of Kermanshah », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 46, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/42325

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page