Navigation – Plan du site
35
Shenkar, Michael

Michael Shenkar. Aniconism in the Religious Art of Pre-Islamic Iran and Central Asia

Compte-rendu réalisé par Julien Cuny
Référence(s) :

Michael Shenkar. « Aniconism in the Religious Art of Pre-Islamic Iran and Central Asia ». Bulletin of the Asia Institute, 22, 2008 [2012], p. 239-256.

Texte intégral

1L’article, très documenté, traite autant de l’aniconisme, que des représentations divines sous forme animalière, et enfin de l’émergence des représentations divines anthropomorphiques dans le monde iranien. L’aniconisme en serait une tendance originelle à chercher dans le domaine steppique, renforcé par des conceptions venues de Mésopotamie. La typologie établie par l’A. montre le foisonnement des pratiques : « aniconisme matériel » ou symbolisme aniconique, essentiellement attesté dans le monde steppique ; manifestation de la présence divine par un char laissé vide (« empty-space aniconism ») ; « aniconisme élémentaire » caractérisé par les représentations d’autels du feu ; « semi-aniconisme » du disque ailé d’où émerge un buste masculin. L’A. rappelle que les représentations divines sous forme animalière sont rarement explicites. Les représentations sous forme humaine sont bien attestées à compter de l’époque kouchane puis sous les Sassanides, mais elles connaissent des antécédents dès l’époque achéménide, elles ne seraient donc pas à mettre au compte uniquement d’une influence gréco-romaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Julien Cuny. Shenkar, Michael, « Michael Shenkar. Aniconism in the Religious Art of Pre-Islamic Iran and Central Asia », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 35, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/42309

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page