Navigation – Plan du site
108
Ter-Martirosov, Felix, Deschamps, Stéphane, Fichet de Clairefontaine, François et Mutarelli, Vincenzo

Felix Ter-Martirosov, Stéphane Deschamps, François Fichet de Clairefontaine, Vincenzo Mutarelli. Beniamin (5-4th centuries BC): A palace and its dependencies during the Achaemenid period

Compte-rendu réalisé par Sébastien Gondet
Référence(s) :

Felix Ter-Martirosov, Stéphane Deschamps, François Fichet de Clairefontaine, Vincenzo Mutarelli. « Beniamin (5-4th centuries BC): A palace and its dependencies during the Achaemenid period », in : P. Avetisyan, A. Bobokhyan, eds., Archaeology of Armenia in regional context. Proceedings of the International Conference dedicated to the 50th Anniversary of the Institute of Archaeology and Ethnography. Held on September 15-17, 2009 in Yerevan. Yerevan, 2012, p. 197-207.

Texte intégral

1De 1999 à 2007, une mission franco-arménienne a repris des fouilles sur le site de Beniamin (Arménie) composé d’un complexe palatial de période achéménide ainsi qu’un groupe de constructions plus modestes qui lui étaient probablement associées. Il s’agit du tout premier article à donner un aperçu général des résultats obtenus au cours de ce programme, ce qui constitue le principal intérêt de cette publication.

2Au fil du texte, dont l’anglais est souvent confus, on comprend que le palais situé au sommet d’une colline présente deux phases d’occupation au cours de la période achéménide et que le plan organisé autour de quatre pièces principales a connu d’importantes transformations. Les AA. mentionnent la présence de bases de colonnes remployées dans les structures post-achéménides mais n’en présente ni dessin ni photographie. Plus à l’ouest, sur les pentes de la colline du palais, a été mis au jour un complexe de plusieurs constructions, certaines semi-enterrées, formant trois espaces clos reliés les uns aux autres. Ce complexe aurait successivement abrité un habitat, une forge et enfin une exploitation agricole.

3En l’absence de données publiées sur le matériel archéologique retrouvé, il est difficile de relier les différentes phases d’occupation de ces deux ensembles architecturaux distincts, palais et constructions plus modestes. Cette question est particulièrement cruciale alors que les palais achéménides, que l’on a cru souvent isolés, constituent en fait et de manière assez classique le marqueur le plus visible de la mise en place d’un pouvoir local. À ces palais sont donc nécessairement associées un certain nombre d’activités supervisées par le pouvoir. On souhaiterait également que les AA. esquissent des comparaisons entre le palais de Beniamin et d’autres palais d’époque achéménide. Le plan ne présente guère de points communs avec des exemples connus de palais mis au jour dans le Caucase ou en d’autres points de l’empire. Les élites dirigeantes des différentes provinces de l’empire n’ont pas toujours cherché à copier les modèles de Perse. Pour obtenir de plus amples informations sur ce site important, il faudra donc attendre la monographie des fouilles qui est annoncée en introduction du présent article.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sébastien Gondet. Ter-Martirosov, Felix, Deschamps, Stéphane, Fichet de Clairefontaine, François et Mutarelli, Vincenzo, « Felix Ter-Martirosov, Stéphane Deschamps, François Fichet de Clairefontaine, Vincenzo Mutarelli. Beniamin (5-4th centuries BC): A palace and its dependencies during the Achaemenid period », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 108, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/42104

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page