Navigation – Plan du site
12
Bolelov, Sergueï B.

Sergueï B. Bolelov. Kampyrtepa – Antichnaja krepost’ na Okse: stratigrafija, periodizacija, khronologija [Kampyrtepa - the Classical Fortress on the Oxus: Stratigraphy, Periodization, Chronology]

Compte-rendu réalisé par Johanna Lhuillier
Référence(s) :

Sergueï B. Bolelov. « Kampyrtepa – Antichnaja krepost’ na Okse: stratigrafija, periodizacija, khronologija [Kampyrtepa - the Classical Fortress on the Oxus: Stratigraphy, Periodization, Chronology] ». Scripta Antiqua Ancient History, Philology, Arts and Material Culture 3, Edward Rtveladze Felicitation Volume, Moscou, Sobranie, 2013, p. 75-132.

Texte intégral

1Dans cet article accompagné d’un trop bref résumé en anglais, l’A. livre une synthèse sur les fouilles menées depuis de nombreuses années par l’équipe russe sur le site majeur de Kampyrtepa dans le sud de l’Ouzbékistan.

2Le plan de l’établissement durant sa dernière phase d’occupation (milieu du Ier s.-premier tiers du IIe s. de n.è.) est aujourd’hui presque totalement connu : une citadelle, détruite dans sa partie méridionale par le fleuve et bordée au nord et à l’est par l’établissement, le tout entouré par un mur d’enceinte. Ce n’est cependant pas le cas des étapes plus anciennes, et l’article entend préciser la chronologie du site. Il est principalement basé sur les résultats de deux chantiers ouverts en 2010 dans la partie orientale de la citadelle, fouillés jusqu’au sol vierge (soit plus de 6 m de stratigraphie). L’A., qui est aussi le fouilleur, identifie 7 phases d’occupation (KT-I à KT-VII), pour lesquelles il détaille la stratigraphie et les structures architecturales, qui sont illustrées par des plans et coupes stratigraphiques.

3Dans la dernière partie de l’article, ces données sont replacées dans la perspective de l’ensemble du matériel collecté sur le site afin d’affiner sa périodisation et sa datation, qui s’appuie également sur des datations radiocarbones et sur des comparaisons avec des sites contemporains. L’A. conclut ainsi à une occupation du site dès la période hellénistique dans le dernier quart du IVe s. av. J.-C. Néanmoins, l’absence de découpage dans cette dernière partie ne facilite pas la lecture et ne met pas en évidence les conclusions, notamment en ce qui concerne le statut du site qui, selon l’A., n’a jamais été une ville mais plutôt une forteresse principalement destinée à contrôler le passage sur l’Amu-Darja.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Johanna Lhuillier. Bolelov, Sergueï B., « Sergueï B. Bolelov. Kampyrtepa – Antichnaja krepost’ na Okse: stratigrafija, periodizacija, khronologija [Kampyrtepa - the Classical Fortress on the Oxus: Stratigraphy, Periodization, Chronology] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 12, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/42086

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page