Navigation – Plan du site
10
Kaim, Barbara

Barbara Kaim. Serakhs Oasis at the Crossroads of Communication Routes

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Barbara Kaim. « Serakhs Oasis at the Crossroads of Communication Routes ». Parthica 14 (Essays in Memory of Boris Anatol’evich Litvinsky), 2012 [2013], p. 149-159.

Texte intégral

1L’oasis de Serakhs, situé dans le delta de la rivère Tedjen, à l’extrême angle NE de l’Iran chevauche la frontière Iran-Turkménistan. Du côté de ce dernier pays, les travaux des archéologues soviétiques des années 50 et 60 du siècle dernier avaient montré que l’oasis avait été peuplée du Ier mill. av. J.-C. jusqu’en 1832. Une équipe archéologique polono-turkmène y a travaillé pendant dix ans, principalement sur un temple du feu, nommé Mele Hairam, en activité du Ier au IVe s. de n.è., selon les monnaies trouvées en fouilles, entre le Parthe Artaban II et le Sassanide Shapur II (voir les rapports de fouilles dans IA 37, 2002 et 39, 2004). L’A. présente ici des matériaux et objets de Mele Hairam qui, par sa situation géographique, entre l’Iran et l’Asie centrale, témoignent de relations à longue distance. En atteste un cylindre en lapis-lazuli, mais aussi des traces de pigment obtenu à partir de cette pierre semi-précieuse, comme l’ont révélé des analyses. Un autre pigment, le cinabre peut provenir soit du Turkestan russe ou du Yunan en Chine, soit de l’Iran du nord-ouest. Le corail et la nacre sont également d’origines lointaines, tandis que l’albâtre a été obtenu depuis le Kopet Dag, ce que montre les déchets de taille sur place. L’art montre également des relations très lointaines, l’influence ou une importation du monde kouchan (une plaque en ivoire et une statuette féminine), et même de Chine (un miroir en bronze).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Kaim, Barbara, « Barbara Kaim. Serakhs Oasis at the Crossroads of Communication Routes », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 10, mis en ligne le 30 juillet 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/42070

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page