Navigation – Plan du site
2
Aigle, Denise

Denise Aigle. Sainteté et miracles. Deux saints fondateurs en Iran méridional (XIe et XIVe s.)

Compte-rendu réalisé par Pierre Lory
Référence(s) :

Denise Aigle. « Sainteté et miracles. Deux saints fondateurs en Iran méridional (XIe et XIVe s.) ». Oriente moderno, vol. 93, 2013, p. 79-100

Texte intégral

1L’article met en parallèle les deux biographies du Šayḫ Abū Isḥāq Kāzerūnī (m. 1033), et de son lointain successeur Amīn al-dīn Balyānī (m. 1345). Ces deux textes présentent des similarités, car il s’agit de récits de fondation, de renforcement d’une voie soufie dans la même ville de Kāzerūn. L’A. souligne plusieurs parallèles : les miracles ou jeu de rêves prémonitoires analogues, des allusions à la vie de Muḥammad voire ses interventions oniriques, le récit de leurs décès fondant leur succession. Le jeu de miroir est cependant subtil : la biographie de Balyānī n’est pas un pur calque du premier, il cherche à trouver dans les récits sur le très prestigieux Kāzerūnī une source de légitimité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Lory. Aigle, Denise, « Denise Aigle. Sainteté et miracles. Deux saints fondateurs en Iran méridional (XIe et XIVe s.) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 2, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 29 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41935

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page