Navigation – Plan du site
20
Callieri, Pierfrancesco

Pierfrancesco Callieri. Some remarks on the Use of Dressed Stone Masonry in the Architecture of Sasanian Iran

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Pierfrancesco Callieri. « Some remarks on the Use of Dressed Stone Masonry in the Architecture of Sasanian Iran », in : H. Fahimi and K. Alizadeh, eds., Nāmvarnāmeh, Papers in Honour of Massoud Azarnoush. Tehran, Iran Negar, 2012, p. 153-162.

Texte intégral

1Utile revue des constructions sassanides en pierres taillées et appareillées. Selon l’A., ce type de maçonnerie de prestige serait limité aux palais et aux monuments religieux dynastiques, de Fīrūzābād (Taḫ-e Nešīn) et Bīšāpūr (« temple » et Palais B) Taḫt-e Soleymān, partie inférieure des murs du complexe Ouest), puis Kangāvar, en passant par Tāq-e Gerrā. Cette architecture se veut une imitation de celle de Persépolis, d’origine ionienne, œuvre des « ancêtres » des rois sassanides, et toujours visible sur place. Cela n’exclut pas un nouvel apport occidental, cette fois, des techniques du monde romain syrien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Callieri, Pierfrancesco, « Pierfrancesco Callieri. Some remarks on the Use of Dressed Stone Masonry in the Architecture of Sasanian Iran », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 20, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 29 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41806

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page