Navigation – Plan du site
17
Gatier, Pierre-Louis

Pierre-Louis Gatier. Des Péliganes à Suse

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Pierre-Louis Gatier. « Des Péliganes à Suse ». Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 184, 2013, p. 205-210.

Texte intégral

1Dans son article sur le bilinguisme dans l’Orient post-alexandrin, G. Rougemont (« Les inscriptions grecques d’Iran et d’Asie centrale. Bilinguismes, interférences culturelles, colonisation », Journal des Savants, janvier-juin 2012) publiait dans un « Post-scriptum: encore une inscription de Suse? » qui ne lui était pas connu à l’achèvement de son corpus des Inscriptions grecques. C’est une stèle calcaire brisée portant de 10 lignes très incomplètes, trouvée à Eyvān-e Karḫe, près de Suse. Il suggérait d’y reconnaître un décret civique sans doute du IIe s. av. n. è et apporté depuis Suse des siècles plus tard. P.-L. G. propose d’y voir le témoignage de l’existence, sans doute à Suse, d’un conseil de « péliganes », un conseil d’anciens, institution typiquement macédonienne qui renforce l’image de l’hellénisation des institutions de la ville.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Gatier, Pierre-Louis, « Pierre-Louis Gatier. Des Péliganes à Suse », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 17, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41801

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page