Navigation – Plan du site
77
Mohammadkhani, Kourosh

Kourosh Mohammadkhani. Une nouvelle construction monumentale achéménide à Dahaneh-e Gholaman, Sistan, Iran

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Kourosh Mohammadkhani. « Une nouvelle construction monumentale achéménide à Dahaneh-e Gholaman, Sistan, Iran ». ARTA, 2012.001, 19 p.

http://www.achemenet.com/pdf/arta/2012.001-Mohammadkhani.pdf

Texte intégral

1Dahāneh-e Ġolāmān est le plus vaste site achéménide connu actuellement dans la moitié orientale de l’Iran. Il est situé aux confins de l’Afghanistan et du Pakistan. Les fouilles italiennes à partir de 1962 ont été reprises par une mission iranienne en 2000.

2Ces fouilles ont mis au jour des habitats ordinaires et 12 grands bâtiments dont la fonction est encore mal définie. Historiquement il s’agit de la province de la Drangiane des auteurs grecs avec Zarang/Zaraka pour capitale. Une prospection magnétique a révélé une construction de forme carrée à 2 km au sud. Il s’agit d’un bâtiment à quatre salles d’angle qui rappelle les pavillons A et B de Pasargades. Même si la fonction précise de ce bâtiment reste à élucider, le transfert de cette architecture achéménide du centre vers une périphérie si lointaine est remarquable (cf. aussi Knauß e.a. ARTA 2013.004).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Mohammadkhani, Kourosh, « Kourosh Mohammadkhani. Une nouvelle construction monumentale achéménide à Dahaneh-e Gholaman, Sistan, Iran », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 77, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41673

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page