Navigation – Plan du site
69
Bahadori, Ali

Ali Bahadori. Taḫt-e Jamšīd : Nowrūz va Mehrgān / Persepolis: Nowruz and Mehrgan

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Ali Bahadori. « Taḫt-e Jamšīd : Nowrūz va Mehrgān / Persepolis: Nowruz and Mehrgan ». Majalle-ye bāstānšenāsī va tārīḫ / IJAH, vol. 25, N° 2, serial No. 50, 2012, p. 108-128.

Texte intégral

1L’A. fait l’hypothèse que Persépolis était le lieu de cérémonies qui n’étaient pas limitées à celles du Nouvel An, mais pouvait servir aussi à celle de Mehrgān à l’automne. Cela suppose que Persépolis était bien un lieu cérémoniel et que le roi s’y rendait régulièrement. En faveur de réalité de la fête de Mehrgān l’A. recherche les indices de la présence du culte de Mithra à la cour achéménide, en particulier à partir des bas-reliefs. Le sujet est important, mais pas très neuf, et ne peut être traité en un seul article ; il suscitera sans doute des études plus approfondies.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Bahadori, Ali, « Ali Bahadori. Taḫt-e Jamšīd : Nowrūz va Mehrgān / Persepolis: Nowruz and Mehrgan », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 69, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 27 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41649

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page