Navigation – Plan du site
53
Finkelstein, Israel et Fantalkin, Alexander

Israel Finkelstein, Alexander Fantalkin. Khirbet Qeifaya: An Unsensational Archaeological and Historical Interpretation

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Israel Finkelstein, Alexander Fantalkin. « Khirbet Qeifaya: An Unsensational Archaeological and Historical Interpretation ». Tel Aviv, 39, 2012, p. 38-63.

Texte intégral

1Khirbet Qeiyafa, situé à 20 km au nord de Lachish, est l’objet de fouilles depuis 2007 (cf. Abs. Ir. 32-33, c.r. n° 70). Le débat sur les interprétations divergentes des résultats obtenus par les fouilles archéologiques n’est pas tout à fait récent. Trois clans se sont formés : Y. Dagan, puis Y. Garfinkel et S. Ganor (cf. Abs. Ir. 32-33, c.r. n° 69) et maintenant I. Finkelstein et A. Fantalkin. Ces derniers font preuve de leur désaccord avec les fouilleurs sur la datation de la première cité et de ses casemates. Elles seraient plus anciennes et remonteraient au Fer I, d’où l’impossibilité d’y voir la Shaaraim biblique. La céramique prouve que ce site était encore partiellement habité à l’époque achéménide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Finkelstein, Israel et Fantalkin, Alexander, « Israel Finkelstein, Alexander Fantalkin. Khirbet Qeifaya: An Unsensational Archaeological and Historical Interpretation », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 53, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41613

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page