Navigation – Plan du site
48
Amadasi Guzzo, Maria Giulia

Maria Giulia Amadasi Guzzo. Sidon et ses sanctuaires

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Maria Giulia Amadasi Guzzo. « Sidon et ses sanctuaires ». RA, 106, 2012, p. 5-18.

Texte intégral

1Les volumes de la RA 106 et 107 (2012 et 2013) sont dédiés à Paolo Matthiae qui, par la découverte des archives d’Ebla, a considérablement enrichi l’assyriologie. L’article de M. G. Amadasi Guzzo est délibérément archéologique et traite de l’architecture sacrée construite par les rois de la dynastie d’Echmunazar en se basant sur les inscriptions de cette cité.

2Selon l’inscription sur son sarcophage, Echmunazar II a bâti plusieurs temples : deux ou trois temples d’Astarté sis dans différents quartiers de Sidon et dédiés à différents aspects de cette déesse, le temple de Baal et le temple d’Echmun. Bod’achtart, petit fils d’Echmunazar I, souverain très actif, soutenu par les souverains perses à une époque visiblement prospère, a construit le temple d’Echmun de la source YDL(L) et celui de « Sidon des Champs » qui correspond au podium II. Reste le ŠRN d’Astarté sur lequel beaucoup d’encre a déjà coulé. S’agit-il d’un étendard, d’un sanctuaire privé, d’une terrasse ou d’une enceinte? Quelle qu’en soit la signification, il souligne l’importance du culte d’Astarté.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Amadasi Guzzo, Maria Giulia, « Maria Giulia Amadasi Guzzo. Sidon et ses sanctuaires », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 48, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41599

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page