Navigation – Plan du site
7
Lippolis, Carlo, Martino, Stefano de, Gasche, H., Callieri, P., Herrmann, G., Cereti, C., Moradi, Y. et Nasrollazadeh, C.

Carlo Lippolis, Stefano de Martino. Un impaziente desiderio di scorrere il mondo. Studi in onore di Antonio Invernizziper il suo settantesimo compleanno

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Carlo Lippolis, Stefano de Martino. Un impaziente desiderio di scorrere il mondo. Studi in onore di Antonio Invernizziper il suo settantesimo compleanno. Firenze, Le Lettere, 2011, 390 p., Pl. (Monografie di Mesopotamia, XIV)

Texte intégral

1Ce beau volume est très soigné, comme l’est habituellement la collection Mesopotamia et ses suppléments, qu’a dirigés le récipiendaire, A. Invernizzi pendant des décennies. Il honore un grand spécialiste de la Mésopotamie et de l’Asie centrale séleucide et parthe, qui publia largement aussi sur des périodes bien antérieures de Mésopotamie dont une synthèse (le troisième volume sur l’Orient achéménide et postérieur n’est pas encore paru).

2La très grande majorité des 36 contributions de ces Mélanges concerne les périodes post-achéménides qui se répartissent en quatre aires géographiques, Méditerranée (3 articles), Proche Orient et Egypte 12 articles dont la moitié sur des documents po-achéménides), Iran (6 articles), Asie centrale et Inde (15 articles). Cette répartition correspond bien aux régions et périodes d’intérêt premier du récipiendaire. Son impressionnante bibliographie est donnée p. 1-12 de six monographies, onze éditions d’ouvrages, des centaines d’articles sur la Mésopotamie séleucide et parthe, beaucoup moins sur l’Iran, une vingtaine sur l’Asie centrale, Nisa principalement, puisque AI fut à l’origine du nouveau programme de fouilles du site dans les années 90 et qu’il le dirigea longtemps.

3Depuis le début de ce siècle, il est un aspect de son œuvre peut-être moins connu, l’édition par de très beaux livres de voyageurs en Orient, Iran inclus. Il Genio Vagante rassemblait les voyageurs européens du XIIe au XVIIIe s. inclus, abondamment illustré, ainsi que le voyage du Vénitien Ambrosio Bembo entre 1671 et 1675, avec les gravures du Français J.G. Grelot qui accompagna un temps J. Chardin ; les deux livres étaient publiés en 2005 après des recherches intenses de AI dans les bibliothèques européennes et américaines.

4Dans ces Mélanges, concernant l’Iran, H. Gasche traite de l’iwan/eyvān ou sa préfiguration (les portiques) à l’époque achéménide, à Suse et à Babylone avant tout (voir rub. 3.0, n°°6) ; P. Callieri revient sur la question des éléments de connaissance que les Sassanides avaient des Achéménides, un débat auquel on ne peut répondre de façon nette (voir rub. 3.2.3, n° 3) ; G. Herrmann revient brièvement sur l’attribution du bas-relief de Darabgird à Ardashir Ier ; C. Cereti, Y. Moradi, C. Nasrollazadeh présentent une collection de empreintes de sceaux sassanides sur des bulles, qui portent le plus souvent 2 à 6 empreintes (re)trouvées en 2004 à Ṣaḥne (province de Kermānšāh). Deux d’entre elles mentionnent des spāhbeds, plusieurs autres des amārgār et ōstāndār.

5Ces articles, avec tous les autres, abordent des aspects très variés de l’art en Orient à des périodes où se mêlent des traditions propres à chaque région et des apports occidentaux, helléniques principalement, jusque dans les régions les plus lointaines de l’Asie centrale, parfois de manière surprenante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Lippolis, Carlo, Martino, Stefano de, Gasche, H., Callieri, P., Herrmann, G., Cereti, C., Moradi, Y. et Nasrollazadeh, C., « Carlo Lippolis, Stefano de Martino. Un impaziente desiderio di scorrere il mondo. Studi in onore di Antonio Invernizziper il suo settantesimo compleanno », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 7, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41503

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page