Navigation – Plan du site
15
Tuplin, Zwingmann, N., Barat, C., Maffre, F., Dupont, P., Lungu, V., Drew-Bear, Th., Bresson, A., Miller, M., D’Andria, F., Courtils, J. des, Carstens, A. M. et Held, W.

L. Summerer, A. Ivantchik, A. von Kienlin (eds.). Kelainai-Apameia Kibotos : Développement urbain dans le contexte anatolien. Stadtentwicklung im anatolischen Kontext

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

L. Summerer, A. Ivantchik, A. von Kienlin (eds.). Kelainai-Apameia Kibotos : Développement urbain dans le contexte anatolien. Stadtentwicklung im anatolischen Kontext. Actes du colloque international Munich, 2-4 avril 2009 / Akten des Internationalen Kolloquiums, München, 2-4 April 2009. Bordeaux, 2011, 410 p. et nombr. ill.

Texte intégral

1Cette monographie est le double résultat d’une prospection à Dinar et d’un colloque sur ces travaux. L’antique Dinar, situé à 100 km au sud d’Afyon en Turquie, correspond à la Kelainai grecque et à l’Apamée Kibôtos hellénistique bien connue des sources classiques. Connue, car c’est là que pendait la peau de Marsyas, écorché après sa défaite contre Apollon. C’est à cet endroit qu’Athéna est censée avoir inventé la flûte double aulos. Midas, le fondateur mythique de cette cité, passe pour être l’inventeur de la flûte traversière tibia. Vu le pillage radical du site, personne jusqu’à présent ne s’y était intéressé. Les éditeurs de ce volume ont ainsi lancé un nouveau projet dans le cadre duquel le site et ses environs ont été prospectés de manière aussi complète que possible de 2008 à 2010. Les premières contributions de ce volume sont historiques (A. Nunn, « Kélainai avant les Achéménides » ; L. Summerer, « L’armée perse à Kélainai » ; L. Sementchenko, « Les sources du Méandre et Marsyas dans les textes classiques » ; Chr. Tuplin, « Xénophon à Célènes » ; N. Zwingmann, « Kélainai comme zone culturelle » et C. Barat, « Les récits des voyageurs »). Suit une partie sur le résultat des prospections. Les prospections furent géophysiques aussi bien que traditionnelles. Les résultats ont été systématiquement introduits dans un système d’informations géoréférencées (SIG) (A. Ivantchik, F. Maffre). Les prospections ont permis de retrouver de nombreux tessons de céramique (P. Dupont et V. Lungu) ainsi que des fragments architecturaux grâce auxquels, malgré leur état général déplorable, A. von Kienlin essaie de reconstituer la topographie et l’architecture et la ville grecque (Ve s. av. J.-C.) puis romaine. Suivent des contributions sur des inscriptions en grec de l’époque romaine (Th. Drew-Bear, A. Ivantchik, A. Bresson). Des contributions sur les palais achéménides hors de Perse clôturent ce volume très instructif (M. Miller sur les villes, F. D’Andria sur Hiérapolis de Phrygie, J. des Courtils sur Xanthos, A. M. Carstens sur la Carie et W. Held sur Labraunda).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Tuplin, Zwingmann, N., Barat, C., Maffre, F., Dupont, P., Lungu, V., Drew-Bear, Th., Bresson, A., Miller, M., D’Andria, F., Courtils, J. des, Carstens, A. M. et Held, W., « L. Summerer, A. Ivantchik, A. von Kienlin (eds.). Kelainai-Apameia Kibotos : Développement urbain dans le contexte anatolien. Stadtentwicklung im anatolischen Kontext », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 15, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 29 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41449

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page