Navigation – Plan du site
7
Stronach, D.

D. Stronach. Court Dress and Riding Dress at Persepolis: New Approaches to Old Questions

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

D. Stronach. « Court Dress and Riding Dress at Persepolis: New Approaches to Old Questions », in : Javier Álvarez-Mon, Mark B. Garrison, eds., Elam and Persia. Winona Lake, Eisenbrauns, 2011, p. 475-487.

Texte intégral

1La question de savoir si les deux vêtements différents, celui volumineux et celui plus serré, dont les représentations sur les reliefs des escaliers de l’Apadana de Darius Ier à Persépolis apparaissent en nombre égal, possèdent chacun une fonction, a souvent été abordée. En s’appuyant sur les textes et sur certains témoins iconographiques (le relief d’Aspathines à Naqš-e Rostam et les porteurs d’armes des reliefs de Persépolis) qui représentent des hommes en vêtement lisse, l’A. réitère la thèse selon laquelle la robe volumineuse à amples manches serait un “court dress”, alors que le vêtement beaucoup plus serré et lisse serait un “riding dress”. Les porteurs du vêtement lisse ne sont pas des Mèdes, comme on le dit généralement, mais des Perses achéménides.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Stronach, D., « D. Stronach. Court Dress and Riding Dress at Persepolis: New Approaches to Old Questions », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 7, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41434

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page