Navigation – Plan du site
1
Akhavan, N.

N. Akhavan. Exclusionary cartographies: Gender liberation and the Iranian blogosphere

Compte-rendu réalisé par Laetitia Nanquette
Référence(s) :

N. Akhavan, « Exclusionary cartographies: Gender liberation and the Iranian blogosphere », in: R. Bahramitash and E. Hooglund, eds., Gender in contemporary Iran. Pushing the Boundaries. New York, Routledge, 2011, p. 62-82.

Texte intégral

1Cet article étudie les années d’apogée de la blogosphère iranienne (2002-2007) et montre combien sa glorification comme espace de résistance seul est biaisée. Akhavan critique en ceci des textes comme Nasrin Alavi’s “We are Iran” (2005), qui montraient le blogger comme séculaire, jeune et résistant contre l’Etat.

2Akhavan déconstruit ce discours en liant notamment les activismes en ligne et hors ligne, pour montrer que les deux sont liés, et que l’Internet n’est pas un lieu de résistance isolé, mais s’inscrit dans des réseaux complexes. C’est notamment le cas en ce qui concerne l’activisme des femmes et le droit des femmes. Le féminisme en ligne s’inscrit dans une longue histoire de droit des femmes en Iran.

3Akhavan s’intéresse aussi à des sites qui nuancent le discours féministe à l’occidental, intégrant par exemple des réflexions religieuses ou un soutien à l’Etat sur certains sujets.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nanquette. Akhavan, N., « N. Akhavan. Exclusionary cartographies: Gender liberation and the Iranian blogosphere », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 1, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 27 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41371

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page