Navigation – Plan du site
93
Abousamra, Gaby et Lemaire, André

Gaby Abousamra, André Lemaire. Astarte in Tyre According to New Iron Age Funerary Stelae

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Gaby Abousamra, André Lemaire. « Astarte in Tyre According to New Iron Age Funerary Stelae ». Die Welt des Orients, 43/2, 2013, p. 153-157.

Texte intégral

1De nombreux documents grecs et latins ainsi que quelques sources assyriennes attestent le lien entre Astarté et la ville de Tyr. Mais aucun document ne provenait de Tyr même avant la découverte fortuite de la nécropole à el-Bass. Trois des 34 stèles funéraires portent le nom d’Astarté. S’y ajoutent d’autres objets de collections privées où Astarté, déesse vénérée par les petites gens, apparait dans divers formulaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Abousamra, Gaby et Lemaire, André, « Gaby Abousamra, André Lemaire. Astarte in Tyre According to New Iron Age Funerary Stelae », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 93, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41207

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page