Navigation – Plan du site
90
Novák, Mirko

Mirko Novák. Gōzān and Gūzāna. Anatolians, Arameans, and Assyrians in Tell Halaf

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Mirko Novák. « Gōzān and Gūzāna. Anatolians, Arameans, and Assyrians in Tell Halaf », in : Dominik Bonatz, Lutz Martin, eds., 100 Jahre archäologische Feldforschungen in Nordost-Syrien – eine Bilanz. Wiesbaden 2013, p. 259-280.

Texte intégral

1En 2006, 77 ans après les découvertes légendaires de Max von Oppenheim, un projet germano-syrien reprenait les fouilles sur le Tell Halaf. Le site est connu pour la période dite d’« Halaf » et pour son architecture palatiale à l’époque où Tell Halaf s’appelait Gōzān en araméen et Gūzāna en assyrien et était la capitale du petit royaume Bīt-Baḫiani au Xe et IXe s. av. J.-C. La cité passa ensuite sous la domination assyrienne et babylonienne puis finalement achéménide. Le palais de Kapara continua à être habité au VIe et très probablement au Ve s. La date de son abandon n’est pas connue mais se situe probablement à l’époque achéménide. La ville elle-même resta habitée jusqu’aux Séleucides.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Novák, Mirko, « Mirko Novák. Gōzān and Gūzāna. Anatolians, Arameans, and Assyrians in Tell Halaf », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 34-35-36 | 2016, document 90, mis en ligne le 15 juillet 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41201

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page