Navigation – Plan du site

PRÉFACE – Abstracta Iranica 32-33 – 2009-2010

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat et Poupak Rafii Nejad

Texte intégral

1Ce volume double d’Abstracta Iranica couvre les publications des cuvées 2009-2010. Il parait avec un retard considérable, pour lequel nous devons présenter nos excuses.

2Au cours de son existence depuis trente-cinq ans, Abstracta Iranica a connu des phases de réorganisation, et a suivi l’évolution des techniques documentaires et éditoriales. La revue a su s’adapter aux changements nécessaires, mais aussi, a parfois choisi, après réflexion, des orientations, et l’adaptation aux nouveaux modes d’édition, de diffusion et de consultation.

3A l’origine supplément à Studia Iranica, Abstracta Iranica est devenu une co-édition de l’IFRI, et l’UMR Mondes iranien et indien à Paris. Elaboré dans le cadre de celle-ci, à Paris, le travail de mise en forme (mise en page, numérotation, renvois d’une rubrique à une autre) est réalisé à l’IFRI, à Téhéran. Or le fonctionnement de l’Institut a été sérieusement perturbé ces dernières années. Se sont ajoutés des problèmes privés pour plusieurs personnes qui œuvrent à l’élaboration de la revue.

4L’évolution des sciences humaines et sociales sur le monde contemporain est allée vers une plus grande interdisciplinarité, de sorte qu’il est devenu difficile, parfois impossible, de classer un article ou un ouvrage dans une seule discipline, telle que sociologie ou sciences politiques. C’est pourquoi, pour le monde iranien contemporain, les rubriques auparavant numérotées 12 à 16 sont désormais fusionnées à partir de ce numéro.

5À la suite de cette parution papier, la mise en ligne sera effectuée rapidement ; celle du volume 31 a été effectuée en juillet 2013. A présent, les contributeurs travaillent à rendre compte des parutions des années 2011, 2012 et 2013 auxquelles correspondra le numéro « papier » 34-36. Mais la Rédaction a décidé d’un changement important dans la version en ligne. Afin de suivre l’actualité des parutions de plus près, cette mise en ligne n’attendra plus la finalisation de la version papier, mais devancera celle-ci, intervenant plusieurs fois dans l’année. Le succès de cette version que nous pouvons vérifier par les statistiques s’en trouvera renforcé.

6Ainsi Abstracta Iranica continue grâce au travail bénévole de plusieurs dizaines de collaborateurs spécialistes dans une quinzaine de pays. En se renouvelant, Abstracta Iranica sera désormais plus réactif et ainsi répondra plus rapidement aux attentes des lecteurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat et Poupak Rafii Nejad. « PRÉFACE – Abstracta Iranica 32-33 – 2009-2010 », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41087

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page