Navigation – Plan du site
452
Digard, Jean-Pierre

Jean-Pierre Digard. Les chevaux ‘islamiques’

Compte-rendu réalisé par Yoko Suzuki
Référence(s) :

Jean-Pierre Digard. « Les chevaux ‘islamiques’ », in : J.-L. Gouraud, dir., Le Cheval, animal politique. Lausanne, Favre, 2009, p. 133-138. (« Grande Écurie de Versailles »)

Texte intégral

1Dans cet article, l’équitation urbaine en Iran est étudiée dans ses relations avec la politique de son temps : ainsi son nouvel essor, récent, est examiné dans le rapport au développement des sports et des loisirs. L’A. nous rappelle que les problèmes politico-sociaux autour des animaux, notamment les animaux domestiques, correspondent aux affaires des humains qui les ont instrumentalisés.

2L’article apporte une fraîcheur inédite dans l’analyse de la société iranienne, grâce au point de vue très original qu’il prend pour regarder les relations entre humains et animaux. Cependant, comme il est très bref, il présente seulement quelques sujets anthropologiques autour de l’équitation ou des animaux domestiques en Iran.

3De fait, la transformation sociale de ce pays est brutale depuis un demi-siècle : l’histoire de l’équitation met en évidence la transition entre l’utilisation traditionnelle des chevaux et celle d’aujourd’hui, moderne ; elle montre également que le nouveau statut social de l’équitation représente le récent changement des modes de vie, notamment dans le domaine du loisir et du sport. Comme le travail dans ce domaine nous offre une vision nouvelle sur les particularités du dynamisme social, nous espérons voir la suite de travail.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yoko Suzuki. Digard, Jean-Pierre, « Jean-Pierre Digard. Les chevaux ‘islamiques’ », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 452, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 29 avril 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/41034

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page