Navigation – Plan du site
434
Bonakdarian, Mansour

Mansour Bonakdarian. Iranian Studies in the United Kingdom in the Twentieth Century

Compte-rendu réalisé par Laetitia Nanquette (Bif)
Référence(s) :

Mansour Bonakdarian. « Iranian Studies in the United Kingdom in the Twentieth Century ». Iranian Studies 43, no. 3, 2010, p. 265-293.

Texte intégral

1Ce long article sur les études iraniennes au Royaume-Uni commence par retracer l’histoire de la connaissance britannique sur l’Iran, y compris dans l’Empire britannique en Inde. L’A. analyse ensuite l’histoire complexe de ce qui deviendra les études iraniennes et commence par être au XXe s. un champ des langues orientales. Il insiste sur la contribution des Iraniens à ces études, de même qu’il problématise de façon intéressante le lien entre l’enseignement des études iraniennes et l’entreprise coloniale britannique, refusant d’utiliser l’orientalisme saïdien comme cadre d’analyse. L’A. étudie également l’apport des contributions non-universitaires sur l’Iran, le financement des études iraniennes et fait des incursions en Irlande et en Inde, soulignant les limitations d’une étude circonscrite au territoire national britannique et à un XXe s. aux contours mouvants. Il s’agit en définitive d’un article très dense, parfois confus car abordant des sujets hétérogènes, mais qui complémente parfaitement la recherche déjà disponible à ce sujet.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nanquette (Bif). Bonakdarian, Mansour, « Mansour Bonakdarian. Iranian Studies in the United Kingdom in the Twentieth Century », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 434, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 16 août 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40969

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page