Navigation – Plan du site
430
Marzolph, Ulrich

Ulrich Marzolph. Le conte de l’homme pieux et de son épouse chaste dans les Mille et une nuits et les sources de Crescentia dans les traditions narratives orientales2009

Compte-rendu réalisé par Angelo-Michele Piemontese
Référence(s) :

Ulrich Marzolph. « Le conte de l’homme pieux et de son épouse chaste dans les Mille et une nuits et les sources de Crescentia dans les traditions narratives orientales », in : Mirella Cassarino, éd., Medioevo Romanzo e Orientale. Sulle orme di Shahrazàd : le « Mille e una notte » fra Oriente e Occidente. VI Colloquio Internazionale Ragusa, 12-14 ottobre 2006. Atti. Postfazione di Antonio Pioletti, Soveria Mannelli, Rubbettino (“Medioevo Romanzo e Orientale. Colloqui” 10), 2009, p. 183-191.

Texte intégral

1L’A. documente bien le sujet énoncé, le conte-type AT : Crescentia, dont la version plus ancienne connue, et d’ailleurs à situer dans la tradition juive, se trouve chez le traditionniste imāmite al-Kulaynī al-Rāzī, auteur du célèbre traité arabe al-Kāfī (env. 903-938). Quant aux sources du conte d’Alf Laylah wa laylah, des recherches récentes en ont identifié les sources dans une première adapation persane du Sukasaptati indien, à savoir le traité anonyme Javāher al-asmār, Javāme‘ al-ḥekāyāt de ‘Owfī, Elāhī-nāme de ‘Aṭṭār (p. 189-190) et le Ṭuṭī-nāme de Naḫšabī (p. 184).

2Dans le même volume A. M. Piemontese, « Il nucleo persiano delle Mille Novelle » (p. 233-251), traite l’origine d’Alf Laylah wa laylah : l’histoire du livre moyen-perse perdu Hazār Afsāna « Les Milles Contes », le contenu possible de son corpus, la corrélation avec la tradition narrative persane médiévale et la valeur spéciale du chiffre hazār ‘mille’ dans les textes. Ces deux contributions concernent la tradition orientale et persane des Mille et une nuits parmi les autres articles du volume qui ont trait à la littérature médiévale et moderne comparée (M. Cassarino, Introduction, p. IX).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Angelo-Michele Piemontese. Marzolph, Ulrich, « Ulrich Marzolph. Le conte de l’homme pieux et de son épouse chaste dans les Mille et une nuits et les sources de Crescentia dans les traditions narratives orientales2009 », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 430, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 23 mars 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40963

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page