Navigation – Plan du site
411
Kurz, Susanne

Susanne Kurz. Verachtet das Scherzen nicht! die kulturhistorische Aussagekraft von persischen Sammlungen humoristischer Kurzprosa: Teil 1: Analyse, Teil 2: Texte

Compte-rendu réalisé par Tonia Schüller
Référence(s) :

Susanne Kurz. Verachtet das Scherzen nicht! die kulturhistorische Aussagekraft von persischen Sammlungen humoristischer Kurzprosa: Teil 1: Analyse, Teil 2: Texte. Dortmund, Verlag für Orientkunde, 2009, vol. 1, p. 8-568 ; vol. 2, p. 573-788.

Texte intégral

1L’ouvrage de Susanne Kurz aborde la question si la littérature humoristique et prosaïque en persan puisse être utilisée comme source pour les études et l’analyse historiques. L’A. pose trois questions principales : de quelle façon et selon quels critères l’on peut utiliser la plaisanterie et les anecdotes humoristiques comme sources pour la recherche historique ? Quel est la valeur historique de ces matériaux ? A quoi il faut faire attention et quels sont les limites de ces données, déterminées de la nature des sources ? L’ouvrage est divisé en deux volumes : le premier présente l’analyse des sources, le deuxième contient la traduction des textes. Dans le premier chapitre, l’A. analyse la thèse centrale, les objectives et la méthodologie de son ouvrage. En outre, examine les mots clés concernant l’humeur en général et dans monde musulman en particulier.

2Les sources sont présentées dans le deuxième chapitre : la Resāle-ye ṣad pand et la Resāle-ye dah faṣl de ‘Obeyd-e Zākānī (m. 772/1370-1), le Laṭā’ef al-ṭavā’ef de Faḫr al-Dīn ‘Alī-e Ṣafī (m. 939/1532-3) et le Laṭa’ef va ẓarā’ef, un ouvrage anonyme du XIXe siècle. L’A. examine l’époque historique, la biographique et les ouvrages de ces auteurs. Le chapitre suivant présente une analyse comparée avec d’autres sources, comme les ġazal de Ḥāfeẓ. Le quatrième chapitre explore les questions centrales de l’ouvrage et le chapitre suivant examine ces questions à travers l’analyse de quelques figures et thèmes humoristiques principaux : les hommes mystiques, les oulémas, la sexualité et l’homophilie. Le sixième et le septième chapitre reviennent sur l’analyse de ces sources et sur la valeur historique des ouvrages poétiques, tandis que le neuvième chapitre analyse les textes humoristiques en prose. Le dixième chapitre, constituant le deuxième volume de l’ouvrage, contient la traduction allemande annotée des textes persans. Une bibliographie et un index détaillés accompagnent le deuxième volume.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tonia Schüller. Kurz, Susanne, « Susanne Kurz. Verachtet das Scherzen nicht! die kulturhistorische Aussagekraft von persischen Sammlungen humoristischer Kurzprosa: Teil 1: Analyse, Teil 2: Texte », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 411, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 23 mars 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40912

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page