Navigation – Plan du site
291
Minucheher, Pardis

Pardis Minucheher. Sur-i Israfil in Exile: Modern Definitions of Monarchy

Compte-rendu réalisé par Denis Hermann
Référence(s) :

Pardis Minucheher. « Sur-i Israfil in Exile: Modern Definitions of Monarchy ». Iranian Studies, 42/3, 2009, p. 389-409.

Texte intégral

1L’A. est déjà revenue sur la presse en exil au cours du mouvement constitutionnaliste (voir c.r. n° 216, Abs. Ir., 28, 2005). Cet article traite du rôle de pro-constitutionnalistes exilés à Yverdon, en Suisse, après le bombardement du parlement le 23 juin 1908. Ces réfugiés continuèrent depuis l’Europe à imprimer le journal Sur-i Israfil. Cette dernière publication maintenant bien connue joua un rôle prépondérant dans la critique du souverain Muḥammad ‘Alī Šāh (m. 1925) et dans la réflexion sur l’institution monarchique. Un grand nombre d’articles revenaient sur les concepts de monarchie de droit divin, la légitimité monarchique en islam ou encore les attributs mythiques du souverain. A ce titre, ‘Alī Akbar Deḫodā (m. 1959) militait particulièrement dans les colonnes du journal en faveur de l’abdication du souverain qajar. D’autres auteurs assimilèrent l’attribution de qualités divines au Šāh à de l’associationnisme (širk).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denis Hermann. Minucheher, Pardis, « Pardis Minucheher. Sur-i Israfil in Exile: Modern Definitions of Monarchy », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 291, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40773

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page