Navigation – Plan du site
288
Gocheleishvili, Iago

Iago Gocheleishvili. Introducing Georgian Sources for the Historiography of the Iranian Constitutional Revolution (1905-1911)

Compte-rendu réalisé par Denis Hermann
Référence(s) :

Iago Gocheleishvili. « Introducing Georgian Sources for the Historiography of the Iranian Constitutional Revolution (1905-1911) », in : Houchang E. Chehabi & Vanessa Martin, eds., The Iranian Constitutional Revolution. Londres, I.B. Tauris, 2010, p. 45-66.

Texte intégral

1L’article de Iago Gocheleishvili est certainement le plus original du chapitre consacré à l’historiographie du mouvement constitutionnaliste dans ce beau volume. Ce dernier présente en détail les sources géorgiennes concernant le mouvement constitutionnaliste. En dépit de leur grand nombre et de leur intérêt, celles-ci restent largement méconnues des chercheurs. Il s’agit essentiellement de mémoires de Géorgiens engagés dans des groupes pro-constitutionnalistes en Iran – le plus souvent armés –, de courts rapports ou de lettres que ces militants envoyaient en Géorgie et qui étaient souvent publiés dans différents journaux, d’articles de journaux consacrés aux développement du mouvement en Iran et enfin des archives de renseignement. Ces militants géorgiens étaient particulièrement actifs en Azerbaïdjan et au Gilan. Il semble que ces derniers jouèrent un rôle central dans la résistance de Tabriz aux forces royales après la fermeture du parlement, notamment en fournissant denrées alimentaires, armes et munitions. Les volontaires géorgiens, le plus souvent des descendants de migrants iraniens, étaient par ailleurs des soldats bien entraînés. Pour autant, ils insistaient dans leurs mémoires et leurs lettres sur leurs statuts de caucasiens, et même d’« internationalistes » apportant une « aide fraternelle » à une nation souhaitant au même titre qu’en Russie s’affranchir d’un régime tyrannique. Ces documents révèlent aussi les oppositions idéologiques divisant ces révolutionnaires, principalement entre bolchéviques et menchéviques alors majoritaires en Géorgie. Ils démontrent également que les Géorgiens et les Transcaucasiens défendaient généralement des positions politiques plus radicales que les Iraniens ou les Arméniens, particulièrement scandalisés par le sort des classes inférieures.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denis Hermann. Gocheleishvili, Iago, « Iago Gocheleishvili. Introducing Georgian Sources for the Historiography of the Iranian Constitutional Revolution (1905-1911) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 288, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 20 août 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40767

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page