Navigation – Plan du site
160
Gyselen, Rika

Rika Gyselen. Les Wahramides (273-293 A.D.) : quelques aspects de leur langage monétaire

Compte-rendu réalisé par Jullien Cuny
Référence(s) :

Rika Gyselen. « Les Wahramides (273-293 A.D.) : quelques aspects de leur langage monétaire ». Studia Iranica, 39, 2010, p. 185-223.

Texte intégral

1L’accession au trône de Vahrām Ier après son frère Ohrmazd Ier ne s’est peut-être pas effectuée sans contestation. Quoi qu’il en soit, le monnayage des Wahramides montre un souci constant de légitimation : par référence au grand roi Shapur Ier ou par le développement sous Vahram II d’une iconographie, probablement inspirée du monnayage romain, mettant en avant le couple royal et le prince héritier. La chronologie du monnayage montre que ce langage s’est sans doute renforcé au gré des difficultés, externes (expédition de Carus) ou internes (révolte du prince Ohrmazd) rencontrées par ce roi.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jullien Cuny. Gyselen, Rika, « Rika Gyselen. Les Wahramides (273-293 A.D.) : quelques aspects de leur langage monétaire », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 160, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 23 août 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40502

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page