Navigation – Plan du site
148
Canepa, Matthew P.

Matthew P. Canepa. Technologies of Memory in Early Sasanian Iran: Achaemenid Sites and Sasanian Identity

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Matthew P. Canepa. « Technologies of Memory in Early Sasanian Iran: Achaemenid Sites and Sasanian Identity ». AJA, 114, 2010, p. 563-596.

Texte intégral

1Les rois sassanides, parmi eux surtout les premiers Ardešīr I et Šāpūr I, se forgèrent une identité qui élimina l’héritage séleucide et d’époque des Frataraka pour se tourner vers celui de leur propre pays. Les créations achéménides les inspirèrent dans leur art et les aidèrent à se créer une légitimation politique. Outre les stucatures des palais de Qal‘e Doḫtar et d’Ardešīr-Xwarrah, le monument le plus caractéristique est celui des tombes à Naqš-e Rostam. Certains détails dans la représentation des cheveux, des couronnes, des draperies et des chevaux sur ces reliefs d’Ardešīr sont directement inspirés des reliefs de Persépolis. À Bishapur l’on retrouve les corniches et les protomes taurins.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Canepa, Matthew P., « Matthew P. Canepa. Technologies of Memory in Early Sasanian Iran: Achaemenid Sites and Sasanian Identity », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 148, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 25 mai 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40482

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page