Navigation – Plan du site
121
Summerer, Lâtife et Kienlin, Alexander Von

Lâtife Summerer, Alexander Von Kienlin. Achaemenid Impact in Paphlagonia: Rupestral Tombs in the Amnias Valley

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Lâtife Summerer, Alexander Von Kienlin. « Achaemenid Impact in Paphlagonia: Rupestral Tombs in the Amnias Valley », in : Jens Nieling, Ellen Rehm, eds., Achaemenid impact in the Black Sea. Communication of powers. Aarhus, Aarhus University Press, 2010, p. 195-221. (Black Sea Studies, vol. 11).

Texte intégral

1L’histoire ethnique et politique de la Paphlagonie, région montagneuse située entre les Alpes Pontiques et la Mer Noire, est moins connue que celle d’autres régions anatoliennes. Les AA. ont rayonné et cartographié les tombes rupestres au départ de leur fouille à Pompeiopolis. Celles de Donalar, Salarköy et Terelik avaient déjà été repérées, mais pour la première fois elles sont présentées en détail. Leurs façades comportent un fronton orné de scène de lutte entre homme et lion, de lions, de taureaux et d’êtres hybrides. Les colonnes à chapiteaux taurins le supportent. En résumé : leurs propriétaires – ils vécurent à la fin du Ve s. – puisèrent aussi bien dans l’art grec que dans l’art achéménide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Summerer, Lâtife et Kienlin, Alexander Von, « Lâtife Summerer, Alexander Von Kienlin. Achaemenid Impact in Paphlagonia: Rupestral Tombs in the Amnias Valley », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 121, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 23 août 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40426

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page