Navigation – Plan du site
99
Magen, Yitzhak

Yitzhak Magen. Mount Gerizim Excavations, vol. II. A Temple City

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Yitzhak Magen. Mount Gerizim Excavations, vol. II. A Temple City. Jerusalem, 2008, 281 p.

Texte intégral

1Le Mont Gerizim, situé près de Nablus, est connu pour son temple samaritain, dont la date de fondation a pendant longtemps été très controversé. Contrairement à l’opinion selon laquelle la construction hellénistique était la phase principale d’édification, les fouilles de ces dernières années ont maintenant prouvé que ce temple remonte à l’époque achéménide, vers 450 av. J.-C. Le téménos de l’époque achéménide avait probablement trois portes (p. 114-118) et couvrait déjà la surface que gardera plus tard la cour du sanctuaire hellénistique (p. 98-103, plan p. 103 et 143). Aucun bâtiment qui devait s’y trouver ne subsiste, ceux de l’époque hellénistique ayant été construits attenant au téménos d’origine, qui lui fut transformé en cour. Presque tous les objets d’époque achéménide, qu’il s’agisse de céramique, des quelques fragments de vaisselle attique, des objets en métal (p. 210) ou des 72 monnaies, ont été retrouvés dans le temenos (p. 167-8). De toute évidence, ce sanctuaire était déjà important à l’époque achéménide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Magen, Yitzhak, « Yitzhak Magen. Mount Gerizim Excavations, vol. II. A Temple City », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 99, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40374

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page