Navigation – Plan du site
384
Toussulis, Yannis

Yannis Toussulis. Sufism and the Way of Blame: Hidden Sources of a Sacred Psychology

Compte-rendu réalisé par Ève Feuillebois-Piérunek
Référence(s) :

Yannis Toussulis. Sufism and the Way of Blame: Hidden Sources of a Sacred Psychology. Weaton IL/Chennai, India, Quest Books, 2010, 282 p.

Texte intégral

1L’A., psychologue et co-directeur d’une organisation pour l’étude et la pratique du soufisme malāmatī (!), nous propose un livre dont la problématique et les contours sont mal définis. Le premier chapitre est une critique des présentations de type « New Age » du soufisme et insiste sur l’ancrage dans l’islam. Le second chapitre rappelle qu’il s’agit d’un phénomène diversifié et non univoque qui pousse sur un terreau syncrétique. Les chapitres 3 et 4 méditent sur les thèses universalistes de Gurdjieff, Idries Shah et J. C. Bennet. L’A., quant à lui, prend le parti de s’appuyer pour son étude sur la Malāmatiyya sur l’ouvrage de A. Golpanarli, Melamilik ve Malamiler, 1930 (!).

2Après cette très longue dissertation sur l’approche à adopter, ponctuée d’enfoncement de portes ouvertes, l’A. consent enfin à entrer dans le vif du sujet. Le cinquième chapitre décrit la naissance de la Malāmatiyya au Nord-Est de la Perse et son extension vers l’Asie Centrale et l’Anatolie. Le sixième chapitre traite du début de la période ottomane. Le chapitre 7 s’intéresse à Pīr Nūr al-‘Arabī, un naqšbandī à la fois proche de la malāmatiyya et d’Ibn ‘Arabī. Le huitième chapitre étudie la malāmatiyya comme un phénomène contemporain de la Turquie kémaliste à travers l’interview d’un maître appelé Öziç. Les deux derniers chapitres sont plus théoriques et traitent du développement spirituel et de la surexistence de façon moderne et quelque peu New Age ! Notes, glossaire, bibliographie et index complètent le tout.

3Au final, le livre est décevant, car non scientifique et très dépendant de ses sources où les choses sont traitées de façon bien plus approfondie et académique. La description de la période contemporaine peut cependant présenter un certain intérêt, à cause du recours à des interviews de pratiquants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek. Toussulis, Yannis, « Yannis Toussulis. Sufism and the Way of Blame: Hidden Sources of a Sacred Psychology », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 384, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 19 août 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40334

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page