Navigation – Plan du site
375
Papas, Alexandre

Alexandre Papas. Mystiques et vagabonds en islam : portraits de trois soufis qalandar

Compte-rendu réalisé par Ève Feuillebois-Piérunek
Référence(s) :

Alexandre Papas. Mystiques et vagabonds en islam : portraits de trois soufis qalandar. Paris, Cerf, 2010, 338 p. (Patrimoines : Visages de l’Islam).

Texte intégral

1Ce livre est le premier ouvrage publié dans une langue occidentale sur les qalandars d’Asie centrale. Après l’introduction, le livre se divise en trois chapitres, chacun d’eux constituant le portrait d’un qalandar. Le premier est consacré à Mašrab (« Errance et provocation », p. 31-136), le second à Zalīlī (« Le voyage vers soi », p. 137-210), et le troisième à Nidā’ī (« L’exil et le retour à la loi », p. 211-262). Mašrab est très connu et auteur d’un Dīvān en turc chaghatay ; Zalīlī n’est connu que par une mention dans un Safarnāma turc ; Nidā’ī a écrit un Dīvān en persan et un traité sur le soufisme, la Risāla haqqiyya.

2Ces trois individus sont les témoins du grand retour d’un courant spirituel, « d’une résurgence du mode de vie qalandarī », intervenant entre le milieu du XVIIe s. et le milieu du XVIIIe s., c’est-à-dire à une époque incertaine qui verra bientôt le monde musulman être soumis à la fragmentation et à la colonisation. L’errance caractéristique du qalandar est présentée comme une version terrestre d’une itinérance mystique vers Dieu. L’antinomisme, qui avait été une des principales caractéristiques attribuées aux qalandars à partir du XIIe s., n’apparaît pas comme un élément central de la voie, même s’il continue à être présent dans l’œuvre poétique de Nidā’ī : il constitue donc plutôt un topos littéraire, comme à ses débuts. L’A. s’interroge également sur le rôle que les qalandars ont pu jouer dans l’islamisation des populations turcophones d’Asie centrale.

3Le livre se termine par une conclusion, des annexes une bibliographie, un index des noms et des lieux. Un regard attentif sur un courant spirituel à travers le prisme de la vie de trois individus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek. Papas, Alexandre, « Alexandre Papas. Mystiques et vagabonds en islam : portraits de trois soufis qalandar », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 375, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 23 mars 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40318

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page