Navigation – Plan du site
23
Álvarez-Mon, Javier

Javier Álvarez-Món. The Arjān Tomb at the Crossroad of the Elamite and the Persian Empires

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

The Arjān Tomb at the Crossroad of the Elamite and the Persian Empires. Louvain, 2010, 352 p., 117 pl. en noir et blanc. (Acta Iranica 49)

Texte intégral

1Cette étude est une thèse de doctorat soutenue à l’Université de Californie à Berkeley. Les objets analysés sont conservés au National Museum of Iran à Téhéran. La chambre funéraire a été découverte lors de la construction d’une route de barrage en 1982 et est située à égale distance entre Suse et Persépolis. L’A. a déjà publié plusieurs articles sur les nombreux objets trouvés dans la tombe, où était enterré un homme âgé de 40 à 50 ans. La première partie de ce travail présente la tombe et le matériel, la seconde les replace dans un contexte historique, archéologique et stylistique plus large. Une troisième partie enfin est centrée sur la tombe et l’histoire élamite.

2Que ce soit le sarcophage en bronze, les textiles en coton qui entouraient le défunt, ou les 98 bractéates (rosettes) en or trouvé sur sa poitrine, tout le matériel funéraire est présenté de manière extrêmement détaillée et comparé à des objets élamites et proche-orientaux. Un des objets les plus extraordinaires est un anneau ouvert en or dont les ouvertures se terminent en palmettes. L’intérieur des palmettes est décoré de deux griffons érigés qui se font face. D’autres objets exceptionnels sont une épée, un candélabre très orné, un gobelet (voir Abs. Ir. 31, c.r. n°31) et une coupe décorée d’un diamètre de 43,5 cm. Le lecteur pourra se rallier ou non à l’interprétation « biographique » des images de celle-ci par l’A. La tablette néo-élamite trouvée près de la tombe est un indice chronologique précieux qui s’ajoute aux analyses stylistiques. Ceci mène l’A. à adopter une date néo-élamite tardive entre 630 et 550 av. J.-C. pour cette tombe. Ce livre, d’autant plus facilement lisible que presque tous les objets cités dans le texte sont illustrés, est une mine sur l’art élamite des VIIe-VIe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Álvarez-Mon, Javier, « Javier Álvarez-Món. The Arjān Tomb at the Crossroad of the Elamite and the Persian Empires », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 23, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 28 juin 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40134

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page