Navigation – Plan du site
15
Raffaelli, Enrico G.

Enrico G. Raffaelli. The Astrological Chapter of the Škand Gumānīg Wizā

Compte-rendu réalisé par Samra Azarnouche
Référence(s) :

« The Astrological Chapter of the Škand Gumānīg Wizār », in : Gherardo Gnoli, Antonio Panaino, eds., Kayd. Studies in History of Mathematics, Astronomy and Astrology in Memory of David Pingree. Roma, IsIAO, 2009, p. 105-27 (Serie Orientale Roma 102).

Texte intégral

1Avec cet article, l’A. marque une nouvelle avancée dans son projet de mettre en lumière la doctrine astrologique de l’Iran sassanide. Dans la littérature pehlevie, elle se trouve solidement et volontairement imbriquée dans la pensée dualiste mazdéenne. Un motif récurant est celui du combat entre les étoiles (considérées comme bénéfiques) et les astres mobiles (planètes et comètes, considérées comme malfaisantes). Dans le 4ème chapitre du Škand Gumānīg Wizār, ce motif est employé pour justifier les rôles déterminants (positifs comme négatifs) des corps célestes sur le monde terrestre. En se basant sur des parallèles textuels, notamment celui du Bundahišn, l’A. élucide définitivement ce passage difficile et corrige les leçons de certaines termes par rapport à l’édition de référence (de Menasce, 1945), tels que Mǝx ī bālistī « haut pivot », pour désigner l’étoile Polaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samra Azarnouche. Raffaelli, Enrico G., « Enrico G. Raffaelli. The Astrological Chapter of the Škand Gumānīg Wizā », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 15, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40121

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page