Navigation – Plan du site
7
Hermann, Denis et Speziale, Fabrizio

Denis Hermann, Fabrizio Speziale (eds.). Muslim Cultures in the Indo-Iranian World during the Early-Modern and Modern Periods

Compte-rendu réalisé par Jean Calmard
Référence(s) :

Denis Hermann, Fabrizio Speziale (eds.). Muslim Cultures in the Indo-Iranian World during the Early-Modern and Modern Periods. Berlin – Tehran, Klaus Schwarz Verlag – Institut français de recherche en Iran, 2010, 596 p., Index. (Islamkundlische Untersuchungen, Band 290 – Bibliothèque iranienne, vol. 69.)

Texte intégral

1Cet ouvrage constitue les Actes d’un colloque tenu à Téhéran, à l’Institute of Philosophie (30 juin-1 et 2 juillet 2007). Comme l’indique le titre, l’ouvrage réunit des études sur les cultures musulmanes dans le monde indo-iranien selon une périodisation considérée comme : Pré moderne (ou proto moderne, « Early Modern »).

2La présentation du propos de l’ouvrage et du contenu des articles est fournie dans une Introduction détaillée. Divisé en six parties, dont chacune est intitulée ‘Chapter’, l’ouvrage regroupe dix-huit articles, dont certains très longs. Nous en reproduisons ci-après les intitulés.

3La première partie, Chapter I, « Politics and Society in Iran and India during the Safavid-Mughal Period » regroupe trois articles :

  • Corinne Lefèvre, « Jahângir et son frère Sâh ‘Abbâs : compétition et circulation entre deux puissances de l’Asie musulmane de la première modernité », p. 23-56.

  • Hasan Bashir, « Intellect and the Limits of Reason : Native and European Responses to Early Modern Political Thought », p. 57-81.

  • Andrew Newman, « Towards a Reconsideration of the ‘Isfahan School of Philosophy’ : Sayh Bahâ al-Din and the Role of the Safavid ‘Ulamâ », p. 83-121, nous fournit une version (avec la bibliographie remise à jour) de son article paru dans Studia Iranica (15/2, 1986).

4La deuxième partie (Chapter II), « The Shi’i Legacy in the Deccan » regroupe trois articles :

  • Scott Kugle, « Courting ‘Ali : Urdu Poetry, Shi’i Piety and Courtesan Power in Hyderabad », p. 125-166.

  • Andreas D’Souza, « The Influence of Rawda-hwâni on the development of Nawha in the Deccan », p. 167-179.

  • Karen G. Rufflle, « Karbala in the Indo-Persian Imaginaire : The Indianizing of the Wedding of Qâsim and Fâtima Kubrâ », p. 181-200.

5La troisième partie, Chapter III, « Indian and Iranians Sufis », regroupe trois contributions consacrées aux mystiques soufis, sujet traité en partie ailleurs dans ce volume :

  • Alberto Ventura, « Une interprétation mystique de la sari’a selon Sayh Ahmad Sirhindi », p. 203-215.

  • Sajida Sultana Alvi, « Renewal of the Cisti Order in Eighteenth Century Punjab. Converging Paths of Two Sufi Masters : Mawlânâ Fahr al-Din Awrangâbâdi and Nur Muhammad Mahâravi », p. 217-246.

  • Leonard Lewinsohn, « The Qawâ’im al-anwâr of Râz-i Sirâzi and Shi’i Sufism in Qajar Persia », p. 247-271.

6La quatrième partie, Chapter IV, « The Religious Milieu and the Reformist Discourse », concerne le rôle des oulémas dans la défense de l’identité islamique face aux changements intervenus dans la politique et à l’influence grandissante de l’Occident. Elle comporte deux articles :

  • Marc Gaborieau, « ‘Wahhabisme’ et Modernisme : généalogie du réformisme religieux en Inde (1803-1914) », p. 275-279.

  • Denis Hermann, « La défense de l’enseignement de l’arabe au cours du mouvement constitutionnel iranien (1906-1911) », p. 301-321.

7La cinquième partie, Chapter V, « Scientific and Philosophical Studies », concerne divers aspects de la pensée scientifique dans l’Iran safavide et l’Inde moghole. Il comporte quatre articles :

  • Sonja Brentjes, « The Mathematical Sciences in Safavid Iran : Questions and Perspectives », p. 235-402.

  • Fabrizio Speziale, « Les traités persans sur les sciences indiennes : médecine, zoologie, alchimie », p. 403-447.

  • Sajjad H. Rizvi, « Mir Dâmâd and the Debate on Hudûth-i Dahri in India », p. 449-473.

  • G.A. Lipton, « Muhibb Allâh Ilâhâbâdi’s Taswiya Contextuazlized », p. 475-497.

8La sixième partie, Chapter VI, « Encounters with the Indian Tradition », regroupe trois contributions concernant les contacts entre traditions musulmanes et hindoues :

  • Dusan Deak, « Sahâdat or Sahâ Datta ? Locating te Mysterious Fakir in the Marathi Texts », p. 501-532.

  • Svevo d’Onofrio, « A Persian Commentary of the Upannisads : Dârâ Sikôh’s Sirr-i Akbar » p. 533-563.

  • Véronique Bouillier, « Dialogue entre les Nâth yogis et l’islam », p. 565-583.

9Tout en faisant le point sur les études antérieures, les contributions de cet excellent ouvrage comblent beaucoup de lacunes sur notre connaissance des cultures musulmanes, si diversifiées, en Iran et en Inde des XVIe au XXe siècles. Voir notre c.r. déjà paru dans Studia Iranica.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard. Hermann, Denis et Speziale, Fabrizio, « Denis Hermann, Fabrizio Speziale (eds.). Muslim Cultures in the Indo-Iranian World during the Early-Modern and Modern Periods », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 32-33 | 2013, document 7, mis en ligne le 01 juillet 2016, consulté le 25 mars 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/40058

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page