Navigation – Plan du site

PRÉFACE – Abstracta Iranica 31 – 2008

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat et Poupak Rafii Nejad

Entrées d’index

Rubriques :

Avant propos
Haut de page

Texte intégral

1Le volume 31 d’Abstracta Iranica recense un peu plus de 300 titres datés de 2008, mais dont certains ne sont effectivement parus qu’en 2009. Malgré le nombre constant des collaborateurs, la diversité de leurs origines et leurs compétences, des domaines sont mal couverts, voire vides cette année. Ces lacunes touchent particulièrement l’Iran contemporain. Ce n’est pas la rareté des publications qui est en cause, car celles-ci sont nombreuses, très nombreuses même, au point que c’est peut-être cette abondance qui déconcerte nos collaborateurs et les dissuade de ne traiter que certains articles ou quelques ouvrages, en prenant le risque d’opérer une sélection trop restrictive et injuste. Il faut tirer les leçons de cette situation, ce que la Rédaction s’emploie à faire dès à présent.

2Abstracta en ligne est très consulté (pour l’année 2010 : près de 160000 pages consultées et 39000 visiteurs différents sur plus de 62000 visites de l’année). Avec dix numéros en ligne, ce sont près de 4500 comptes rendus qui sont maintenant disponibles. La mise en ligne rétrospective sera poursuivie, bien qu’elle soit un peu plus longue à mettre en œuvre, puisque la version électronique des textes antérieurs à 1999 n’existe pas. L’utilité de cette consultation d’analyses de la production scientifique sur les 40 dernières années mérite cependant cet effort. Par ailleurs un emploi plus étendu de cet espace en ligne fait l’objet d’une réflexion. Des échanges et une meilleure communication avec les lecteurs et les collaborateurs sont à envisager dans un avenir proche via la plateforme en ligne de la revue. Quelle que soit la forme de diffusion, les piliers de la revue restent ses collaborateurs, chercheurs spécialistes du monde iranien, du fait de leurs propres publications certes, ainsi que des analyses et critiques des travaux de leur domaine de compétence.

3Nous remercions nos contributeurs de longue date pour leur assiduité et nous saluons ceux qui nous ont rejoints depuis peu. Sans leur concours à tous, la revue ne pourrait pas continuer. Leur participation active est un soutien inestimable, surtout durant ses deux dernières années où de nombreux changements ont été imposés par la situation en Iran.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat et Poupak Rafii Nejad. « PRÉFACE – Abstracta Iranica 31 – 2008 », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 31 | 2011, mis en ligne le 11 octobre 2012, consulté le 26 août 2016. URL : http://abstractairanica.revues.org/39853

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page