Navigation – Plan du site
319
Moḫtārī, Moḥammad

Now-andīšī az negāh-e še‘r-e mo‘āṣer. Tehrān, Ṭūs, 1378/1999, 168 p. [Renouveau de la pensée, au regard de la poésie contemporaine]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Faisant suite à « L’homme dans la poésie contemporaine » publié en 1371 par Moḥammad Moḫtārī (1321/1942-1377/1998), texte qui était une analyse de la poésie persane contemporaine, l’A. revient ici vers une réflexion plus fondamentale sur l’esthétique de la modernité en poésie. Dans cette étude théorique remarquablement étayée par un solide apparat critique, l’A. construit sa pensée sur le « regard composé » qui est, selon lui, celui du poète contemporain après la révolution de 1978. Un œil qui plonge et ressort des méandres et du clair-obscur des réalités internes et externes. Tour à tour, l’A. exploite les diverses facettes du langage poétique et confronte ce dernier aux concepts de multiplicité et de dis­torsion du politique, de violence verbale, de modernité, d’individualité, de production et de consommation. Il fait apparaître en fin de compte à quel point le langage poétique persan contemporain est un des plus fort révélateurs de ce renouveau de la pensée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Moḫtārī, Moḥammad, « Now-andīšī az negāh-e še‘r-e mo‘āṣer. Tehrān, Ṭūs, 1378/1999, 168 p. [Renouveau de la pensée, au regard de la poésie contemporaine] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 319, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/35886

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page