Navigation – Plan du site
47
Gricina, A. A.

Ustrušanskie byli, Samarcande et Tachkent, Institut d’Archéologie, 2000, 243 p. [Histoires d’Ustrushana]

Compte-rendu réalisé par Étienne de La Vaissière

Entrées d’index

Rubriques :

3.1. Est de l'Iran
Haut de page

Texte intégral

1Comme son titre l’indique, ce livre se veut un récit d’histoires sur l’Ustrushana antique et médiéval et en ce sens ne se présente pas comme une publication scientifique. Pourtant son auteur, qui fouille plusieurs sites de caravansérails entre Džizak et Zaamin, est le meilleur spécialiste actuel de cette région de transit entre la Sogdiane, le Ferghana et le Čāč et l’ouvrage peut être utile en ce qu’il rassemble et discute de nombreuses données parfois inédites, et donne quelques cartes. Une observation : l’A. tente d’établir pp. 38-53 le lien entre les deux dynasties successives qui gouvernèrent le pays du 7e au 9e s. Or l’un des documents sogdiens du Mont Mugh (A-14, l. 20-1) montre qu’en 722 c’est le tudun du Čāč qui contrôle l’Ustrushana, et, alors que la plupart des évènements liés à la prise de Khodjent se passent en Ustrushana, aucune autre autorité que celle du tudun n’est mentionnée. L’exis­tence de deux dynasties s’explique sans doute par cet intermède čāčī dans l’histoire de la région, et l’hypothèse d’un règne de Qarabughra dès 720 sur l’Ustrushana doit être révisée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Étienne de La Vaissière. Gricina, A. A., « Ustrušanskie byli, Samarcande et Tachkent, Institut d’Archéologie, 2000, 243 p. [Histoires d’Ustrushana] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 47, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/35218

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page