Navigation – Plan du site
50
Kanzaq, R. Baššāš

Qarā’at-e katībe-hā-ye ḥorūf-e mansūb be ġār-e Kalmākare Lorestān / Whispering of Treasury Objects Attributed to Kalma Kare Cave. Tehrān, Moʽāvenat-e pažūhešī, pažūheškade-ye bāstān-šenāsī / Deputy for Research, Archaeological Research Centre, 1378/2000, 8 p. (persan), 7 p. (anglais), 22 fig. et transcriptions (traduction bilingue). [Lecture des inscriptions des vases attribués à la grotte de Kalmakare au Lorestan]

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Parmi les dizaines de vases en argent constituant un trésor supposé provenir d’une grotte près de Ḫorramābād, une vingtaine porte une inscription gravée. Elle est en général en néo-élamite, mentionnant un nom propre, roi de Samaturra (plus correctement Samati), fils de Untel. L’ensemble des noms propres permet de reconstituer une dynastie de princes sur quatre ou cinq générations du 8e s. selon l’A. ; et le trésor aurait été constitué et caché au moment des invasions des Scythes et Cimmériens dans le Zagros. Plus probablement, ces vases et leurs inscriptions sont du 6e s., comme le montrent les relations étroites de la langue et de certains anthroponymes avec des éléments des tablettes inscrites néo-élamites tardives de Suse, dites tablettes de l’Acropole. La forme des vases et la décoration indiquent également un art pré achéménide.

2À défaut d’un contexte archéologique sûr, cette collection mériterait une étude plus complète. Par le style des vases et les inscriptions, le trésor de Kalmakare serait un témoin de première importance de l’acculturation entre Élamites et Perses vivant déjà au nord et à l’est de l’Élam. On regrettera d’autant plus les conditions peu claires de la découverte de ces objets, dont plusieurs ont été saisis au moment de leur exportation clandestine, d’autres récupérés en Turquie, d’autres enfin, trop nombreux, intégrés dans une collection privée, que le propriétaire déclare réunie en Europe depuis 1934 !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Kanzaq, R. Baššāš, « Qarā’at-e katībe-hā-ye ḥorūf-e mansūb be ġār-e Kalmākare Lorestān / Whispering of Treasury Objects Attributed to Kalma Kare Cave. Tehrān, Moʽāvenat-e pažūhešī, pažūheškade-ye bāstān-šenāsī / Deputy for Research, Archaeological Research Centre, 1378/2000, 8 p. (persan), 7 p. (anglais), 22 fig. et transcriptions (traduction bilingue). [Lecture des inscriptions des vases attribués à la grotte de Kalmakare au Lorestan] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 50, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://abstractairanica.revues.org/34275

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page